Le Trail ...
Nouvelle page de ce site , elle va vous permettre de profiter de l'expérience d'un patient ...

Grace à cette chronique David va nous emmener avec lui sur les chemins de montagne !




Choix de l’équipement en trail


Introduction

Tout a été dit et écrit sur l’équipement en trail. Il suffit d’ouvrir un livre, un magazine spécialisé pour tomber sur des pages consacrées à cela.

Le but de ces quelques lignes qui vont suivre ne sont pas là pour mettre en avant ou pour dénigrer certaines marques ou accessoires. Elles sont écrites pour essayer d’apporter une réflexion sur les choix des produits suite aux expériences que j’ai pu faire sur le terrain.

A noter que le confort d’un équipement est très personnel. Ce qui convient à une personne ne convient pas à une autre et ceci en fonction de sa morphologie et de ses particularités.
Les thèmes ne sont pas forcément abordés dans un ordre logique, mais plus par l’envie du moment !




Chaussures

C’est LE point qui fait tant couler d’encre…
C’est LE point qui est si important…
C’est LE point qui fait dépenser le plus d’argent… !
C’est L’élément principal du coureur.

Le choix est très personnel. Les magazines, les forums et les vendeurs de magasins spécialisés sauront vous aiguiller sur le modèle, en théorie, le plus adéquat.

Quelques éléments pour moi qui sont très importants :

-    Avoir plusieurs modèles différents et ce en fonction de l’entraînement du jour.
Pourquoi ? Car chaque chaussure comportent ses spécificités. Ce qu’il faut absolument tenir compte, c’est :
o    la longueur de l’entraînement.
o    la nature du terrain.

-    Favoriser des chaussures respirantes :
o    afin d’avoir les pieds bien ventilés, ce qui améliore le séchage des pieds lors de passage d’une gouille.
o    les chaussures à membrane isolante du type Gore-Tex sont à proscrire pour des trails longs. Elles protègent effectivement bien de l’humidité externe mais n’évacuent pas très bien l’humidité interne. Un simple exemple : quand il pleut beaucoup et que les chemins se transforment en ruisseaux, ces chaussures se remplissent petit à petit d’eau. Cette eau ne s’évacue pas et ce type de chaussure se transforme en véritable baignoire ! Place aux ampoules et autres problèmes de pieds…

-    La taille. En général, il est conseillé de prendre facilement une pointure plus grande que d’habitude afin d’éviter d’avoir le gros orteil qui tape au fond de la chaussure lors de fortes descentes. Mais comme d’habitude, il faut faire sa propre expérience et trouver sa taille idéale.


Voici mon expérience en matière de chaussures pour la saison 2008.

2 paires de Lafuma Sky race :
-    Chaussures utilisées pour l’entraînement et les courses inférieures à 50 km. Elles ont un excellent amorti, une bonne aération et un système de laçage rapide avec des tensions différentes entre la partie inférieure du pied et le coup de pied (système Twinlace), utile pour avoir un bon contrôle en descente. La semelle Vibram a une accroche de bonne qualité mais en terrain humide elle accroche beaucoup moins qu’une Salomon. Semelle qui s’use très peu même sur des terrains très abrasifs.
-    Trois problèmes rencontrés : Le premier : le tissu d’une des chaussures s’est déchiré sur l’avant après 400 km! Ayant discuté avec un représentant Lafuma, il s’est avéré qu’ils ont eu des problèmes de qualité sur ce modèle fabriqué dans une des usines, ce qui pourrait expliquer cette mise à la retraite anticipée de cette chaussure. Le second, le système de laçage a tendance à se desserrer progressivement. Le troisième, plus du à ma morphologie, des cloques sur les gros orteils au-delà de 3 heures de course environ !

2 paires de Salomon XA Pro 3d ultra :
-    chaussures utilisées pour l’entraînement et pour faire du long. Un amorti un peu dur, une bonne aération et système de laçage rapide. Les orteils ont beaucoup de place, ce qui évite les frottements. La semelle Contagrip a une accroche extraordinaire, indépendamment de la nature du terrain. Bémol concernant son usure : elle s’use rapidement surtout si on fait quelques kilomètres sur route. Très bonne protection sur l’avant du pied (pare pierres).
-    aucun problème rencontré sur ce modèle.

1 paire d’Asics Kayano 13 :
-    chaussure utilisée pour les sorties sur route ou dans les bois, du type seuil et vma. Excellent amorti et très bonne chaussure. Asics, une valeur sûr pour des chaussures de route.


2 exemples d’utilisation lors de trail en 2008 :

Lors de du tour du Beaufortain, le 19 et 20 juillet 2008 (53 km +3600m le samedi, 47,5 km +2300m le dimanche), j’ai utilisé les 2 paires de Lafuma. C’est à cette occasion qu’une des paires s’est déchirée. La nature du terrain était relativement peu abrasif et la deuxième partie roulante, c’est pour cela que mon choix s’est porté sur les Skyrace. 2 paires pour les 2 étapes, gage de sécurité mais aussi pour avoir une chaussure « reposée » pour la deuxième étape.

Pour l’UTMB 2008, j’ai profité des deux bases (lieux où l’organisation dépose les sacs des coureurs) pour changer de chaussures. J’ai couru le premier tronçon, Chamonix-Courmayer (77 km +4200m), avec une Salomon XA Pro 3d ultra. Aucun souci.
La deuxième partie, Courmayer-Champex (45 km +2600), la Lafuma a pris le relais. Au bout d’une dizaine de kilomètres, j’ai eu une cloque au gros orteil droit… Vers le 94ème km, j’ai eu une tendinite du releveur à chaque pied… tendinites qui sont restées jusqu’à la fin de la course. A ce jour, je ne sais toujours pas à quoi sont dues ces tendinites. Chaussures ? Fatigue du moment ? Fatigue chronique de la saison ?
Le dernier tronçon, Champex-Chamonix (44km +2700m), je l’ai à nouveau couru avec une chaussure Salomon. Pas de bobos supplémentaires.





Conclusion :

Chaque modèle a ses avantages et ses inconvénients. On ne saura jamais si les chaussures nous conviendront lors d’un achat. Ce qui est certain, c’est qu’il ne faut pas hésiter à ne plus utiliser une chaussure si elle nous crée des nouvelles douleurs (par exemple genoux, dos)… Elles ne serviront qu’à descendre les poubelles…même si cela fait mal au porte-monnaie !





HomeOù me trouverSpécialitésle cabinetLe coin du patientActivités du cabinetGalerie photoSortie ski 2005Sortie VTT 2005